Bonjour,

Désolée, je déserte un peu mon blog. Je reviens bientôt, j'ai l'une ou l'autre création à poster!!

En attendant, puisque certain(e)s d'entre vous apprécient et cela me fait un plaisir immense, je vous propose aujourd'hui un autre poême, qui fut en réalité le premier d'une petite série.

Destination nulle part

Les yeux dans les yeux, les portes s'ouvrent

Sur les troublants labyrinthes de notre alliance,

Impossible qu'ils nous découvrent,

La vitesse floue notre présence !

Aile déployée, emplie de force de bonheur,

Guide-nous, flattée de notre confiance aveugle,

Sur le seuil de la falaise Transe,

Tourbillons féériques, vertigineuses grandeurs,

Allons entre extrêmes hauteurs et profondeurs,

Indicibles frissons, mystique jouissance.

Regards habités, possédés, lueurs étranges,

Derrière, qu'y a-t-il, démons ou anges ?

Peu importe mon amour, laissons nous emporter,

Personne ne pourra nous retrouver…

Invisible chair, Eclatante émotion, 

Mystérieuse essence de profondes vibrations

La clef n’existe pas, elle s’invente à chaque fois,

Fabuleuse Destination nulle part,

Ils ne comprendront, ni tôt ni tard !!!

Carte enflammée de félicité

Jamais on ne viendra nous troubler…