Car je sais que, comme moi, d'autres font des tests, essaient de comprendre et de dompter la peinture ou bien encore, juste pour voir ce qu'il y a eu derrière l'oeuvre finale, j'ai photographié pas à pas la composition de mon"Sanctuaire d'Automne" qui est une création totalement personnelle... je sais que çà peut toujours aider! et bien que je ne sois qu'amatrice, je partage ma jeune expérience et mon apprentissage de la peinture. Il y a à prendre et à laisser dans ma démarche, c'est certain mais en tout cas, voilà comment çà s'est passé. 

Sanctuaire d'Automne

Novembre 2013

 

1)

M'inspirant du tachisme (mais à mon avis j'étais quand même un peu à côté de la plaque …), j'ai commencé la toile par des taches à l'acrylique, infligées au hasard. Les couleurs utilisées sont

  • Blanc

  • citron pâle++++

  • bleu outremer

  • ocre jaune

  • TOB (terre d'ombre brûlée)

  • rouge primaire

  • jaune de Naples 

J'ai utilisé de l'acrylique, considérant cette toile (petit format) comme un essai, mon but était d'aller relativement vite et de voir où ceci allait me mener. Finalement j'ai été très satisfaite de ce nouveau contact avec l'acrylique. Rapidité d'exécution et facilité d'emploi, belles couleurs et en plus, rien n'empêche à mi travail ou à la fin, de revenir à l'huile. Du coup, je crois que je vais m'en acheter quelques petits tubes, de bonne qualité (extra-fine pour ne pas être déçue) et afin de pouvoir obtenir les couleurs de départ voulue. Je pense qu'une gamme de 12 couleurs suffiront largement. 

2)

Ensuite, j'ai tracé à l'encre de chine (oui, sur de l'acrylique çà marche... j'avais essayé un jour sur de l'huile mais là, raté, çà fait des gouttelettes qui n'adhèrent pas du tout... - l'huile ne se laisse vraiment pas faire... ) les lignes principales de mon sujet. Je n'insiste sur aucun détail (c'est duuuuur) car je vais ensuite recouvrir de peinture et cela n'aura servi à rien.

Sanctuaire d'Automne en cours 0

3)

Ensuite, j'ai marqué encore une fois dans les très grandes lignes le dessin mais cette fois avec des couleurs. Pas de détail mais bien placer le dessin. C'est ici que le sujet va se dessiner, se poser confortablement dans la toile. Travailler avec un pinceau assez gros pour ne pas tomber déjà dans le piège des détails.

Couleurs :

  • Noir

  • Rouge primaire

  • blanc

  • TSB (Terre de Sienne Brûlée) - une couleur que j'adore! 

 

J'essaie à ce niveau de délimiter là où je veux mes ombres, mes lumières, décider de la direction de l'éclairage sur mon sujet.

Sanctuaire d'Automne en cours 1

 

4)

Je décide alors de travailler le fond de ma toile. Rien que les arrières-plans donc. Aussi pour que mon sujet soit en valeur, je préfère choisir pour ce faire, des tons rompus, le plus possible. Aucune couleur pure, que des mélanges (des teintes cassées). Le fond est peint à l'huile avec les couleurs suivantes :

  • TSN

  • TON

  • TOB

  • Ocre jaune (cassé avec du violet)

  • Rouge Cadmium (cassé avec du vert)

  • Blanc de Titane

  • Violet permanent (cassé avec du jaune)

  • Vert permanent (que j'ai cassé avec du rouge)

Casser les couleurs avec une pointe de la complémentaire permet d'obtenir un ton rompu (plus sourd et moins criard que la couleur pure).

La complémentaire dans une couleur crée une pointe de « gris-noir » en fait.

 

Sanctuaire d'Automne en cours

5)

Je reprécise ensuite le sujet : ses ombres, ses lumières, quelques couleurs çà et là, le corps, les cheveux, je dessine la rose que la demoiselle tient dans la main droite.

J'ajoute le long de certaines feuilles des spirales (oui encore et toujours) pour décorer et animer le fond de ma toile.

 6)

Plusieurs nouveaux passages de couleurs vont alors suivre. Pour recouvrir toute la toile, l'ensemble du corps de la demoiselle, le fond du trèfle qui constitue ici son siège, chacune des feuilles. Des touches de couleurs sont ajoutées partout mais toujours dans les couleurs de départ à l'huile (point 4). Je ne veux pas m'éparpiller. J'ajoute quelques détails notamment sur la coiffe de la demoiselle. Je la colore et la décore.

Par contre, ma peinture est maintenant peinte dans des tons analogues, tant j'ai cassé mes couleurs. C'est joli mais cela manque de gaieté selon moi. Avec le haut d'un simple crayon gris (j'aurais pu prendre autre chose mais c'est le premier objet à proximité qui semblait convenir) j'ai ajouté ci et là de petites bulles de couleurs. J'ai ici essayé de garder les couleurs un peu plus saturées que pour le reste de la toile car je veux justement que cela donne du peps à l'ensemble. Je suis assez contente du résultat : çà égaie sans être criard. Je laisse sécher. Je travaille aussi sur la rose. Pareil : de manière discrète, la rose n'est pas le centre d'attention de la toile. 

Je fonce mes ombres, j'éclaire mes lumières, je laisse sécher... encore à plusieurs reprises. 

 

Sanctuaire d'Automne avant glacis

 

J'ai ensuite placé plusieurs glacis que j'ai bien laissé sécher entre chaque couche. Pour ce faire, les couleurs Jaune indien (que j'aime particulièrement) et violet permanent, rouge m'ont beaucoup apporté. Un peu sur le corps, un peu sur la coiffe, un peu partout sur les feuilles de l'arrière. J'ai de cette manière pu corriger la lumière trop blanche que j'avais posée lors de l'étape précédente. C'est très amusant. J'ai essayé le Liquin et moi je dis Wouahhh c'est trop bien. La texture est celle d'un gel assez léger et très agréable, fondant je dirais. Je suis hyper contente de cette nouvelle découverte... et en plus, çà sèche assez vite !

 J'ai aussi recoloré la couleur de la peau avec de la TSN, Jaune indien en glacis et violet sur le côté ombré. (j'ai un peu chipoté, raté, recommencé mais je vous passe les détails hihi) Les ombres du popotin ont aussi été revues à plusieurs reprises car je voulais ses petites fesses bien rondes et rebondies (…) .

Voilà tableau terminé et signé. Petit format 24 * 32 comme une feuille de papier A4.

 

 

Sanctuaire d'Automne

 

J'ai pris beaucoup de plaisir, pour la troisième fois à peindre ce croquis que j'avais fait sur un post-it, un jour. Je pense que c'est cette version-ci qui me plait le plus.

 Le côté Tachisme dont je parlais au départ, s'est un peu perdu en cours de route, bien qu'il apparaisse un peu dans le trèfle, si on regarde bien. Mais qui sait, cela m'a peut être aussi aidé à trouver une voie qui n'aurait pas vu le jour sinon. Cela m'a en tout cas donné un sentiment de plénitude que j'ai trouvé très agréable et assez libérateur. 

Voilà, Bonne journée !!